Accueil > Blog > Data Intelligence > Data visualisation et storytelling, le couple inséparable

Data visualisation et storytelling, le couple inséparable

Data Intelligence - Publié le 29 août 2022
Par Ghislain Gridel

Directeur Conseil Data & CRM

La datavisualisation est l’un des meilleurs moyens pour explorer et comprendre un large ensemble de données. Dans le monde de la data, tous les systèmes de visualisation ont un point commun : ils racontent une histoire, dans le fond (données contenues, sujet) comme dans la forme (éléments graphiques, textuels).

Les dataviz peuvent avoir pour objectif de convaincre, pousser à l’action, éclairer ou remettre en question une vision de la réalité. Quel que soit leur but, leur lecture et leur interprétation se font au prisme de l’intention qu’a eue la personne qui en est à l’origine. Ainsi, il s’avère tout bonnement impossible de détacher la datavisualisation du storytelling lui étant associé.

Au cours de l’élaboration d’une dataviz, les choix effectués par son concepteur déterminent son efficacité. Mal faite, elle peut devenir insignifiante.

 

Le fond : plus que des chiffres

Sans savoir ce que nous recherchons, lire des données peut être une tâche fastidieuse. Au premier abord, il s’agit d’un amas de chiffres, de mots, ne signifiant pas grand-chose, hormis leur valeur brute. L’intérêt de la datavisualisation réside dans le fait de pouvoir voir au-delà. En mettant en forme les données, elle raconte des histoires, elle leur donne un sens. Sous le regard de son concepteur et de son approche, elles deviennent utiles.

Mise en évidence des points importants, explication des symboles, des couleurs, définition du contexte… Pour montrer toute son efficacité, la dataviz doit permettre de comprendre les données. L’histoire transmise doit être concrète et facilement distinguable par les lecteurs. L’enjeu est de transformer des chiffres en arguments, au service d’une démonstration.

En clair, une dataviz sert forcément un storytelling. Si ce n’est pas le cas, elle n’a pas de sens.

 

Téléchargez notre livre blanc pour savoir comment la dataviz peut changer votre quotidien.

 

La forme : modèles et relations

« Le résultat du changement est aussi important que le changement lui-même ». Transposé à la data, ce principe signifie que l’histoire racontée par la dataviz et les chiffres bruts sont tout autant essentiels. Les choix graphiques et de données peuvent orienter l’impact d’une datavisualisation et de son storytelling.

Selon votre objectif et le type d’informations à faire passer, vous pouvez utiliser : 

  • Une heatmap, carte thermique ou carte de chaleur ;
  • Un graphique ;
  • Un histogramme ;
  • Un graphe à bulles (bubble chart) ;
  • Une boîte à moustaches ;
  • Un nuage de mots.

Pour raconter l’histoire souhaitée, la forme est aussi capitale que le fond. En effet, l’aspect d’un graphique modifie en un instant notre perception des données.

Certaines représentations visuelles sont mieux adaptées à un usage plutôt qu’à un autre. Par exemple, pour représenter un changement dans le temps, il est préférable d’opter pour un diagramme à lignes, à barres, à secteurs ou à horizon. Pour comparer des éléments, l’usage de diagrammes à puces, multilignes, à barres groupées, à camembert ou à bulles est recommandé. Si vous souhaitez exprimer une idée de classement, il est conseillé de privilégier les diagrammes à colonnes ou barres ordonnées.

Si vous choisissez de mauvais ordres de grandeur ou utilisez une forme graphique non cohérente, la dataviz devient caduque. Elle perd son intérêt.

 

Nos conseils pour réussir à raconter une histoire avec des données

Que vous souhaitiez réaliser un rapport, une infographie ou une représentation artistique de données, il est essentiel de respecter ces règles :

  • Libeller les axes pour donner une idée du type d’échelle. Si vous ne le faites pas, ils risquent de se limiter à un rôle décoratif. Le libellé doit être choisi avec soin. En effet, selon le texte choisi, il peut raconter une histoire complètement différente ;
  • Conserver des proportions cohérentes dans ses graphiques ;
  • Inclure les sources des données. Sans source, les lecteurs n’ont pas d’information sur le degré réel de précision du graphique en question. En plus de leur permettre de contrôler ou d’analyser les chiffres, les sources apportent un contexte plus large aux données ;
  • Hiérarchiser les informations ;
  • Prendre en compte son auditoire et l’objectif de la dataviz.

 

Découvrez comment la datavisualisation peut changer votre quotidien.

 

La datavisualisation peut être un outil incroyable pour votre business. Elle vous permet de piloter de façon sereine, claire et efficace votre entreprise. Bien exploitée, elle vous aide à atteindre vos KPI et à dépasser vos objectifs de performance. Mal réalisée, elle peut être totalement inutile.

Réaliser une dataviz percutante requiert des compétences pointues. Et si vous confiez votre projet à Avanci pour exploiter la puissance de vos données ?

Convaincu de l'importance de la Data Visualisation pour vos reportings ?

Découvrez notre comparatif des meilleurs outils et changez votre quotidien de responsable marketing. 🔥

Téléchargez le guide

Opt-in Oui Pub : comment maintenir le lien avec vos prospects et clients ?

Grenoble, Bordeaux, Troyes, Nancy… Depuis le 1er septembre 2022, une ...

Lire la suite

Data visualisation et storytelling, le couple inséparable

La datavisualisation est l’un des meilleurs moyens pour explorer et ...

Lire la suite