Accueil > Blog > Solutions Data & CDP > Quelles actions face au RGPD et la fin des cookies tiers ?

Quelles actions face au RGPD et la fin des cookies tiers ?

Solutions Data & CDP - Publié le 14 septembre 2023
Par Ghislain Gridel

Directeur Conseil Data & CRM

En 2018, le RGPD a établi un cadre autour de la protection des données qui a impacté toutes les entreprises ou organisations traitant des données de personnes résidant dans l’Union européenne. L’enjeu autour de la protection des données personnelles ne cesse de se développer depuis, notamment avec la fin des cookies tiers annoncée par Google pour début 2024. Quelle est la relation entre RGPD et cookies tiers ? Comment faire pour ne pas porter atteinte à sa connaissance client tout en étant conforme ? Avanci vous explique comment le respect de la confidentialité et de la vie privée peut améliorer votre connaissance client.

 

Les cookies tiers : définition et utilisation

La CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) définit les cookies tiers comme “des cookies déposés sur des domaines différents de celui du site principal, généralement gérés par des tiers qui ont été interrogés par le site visité et non pas par l’internaute lui-même : ces cookies peuvent être nécessaires au bon fonctionnement du site mais servent majoritairement à permettre au tiers de voir quelles pages ont été visitées sur le site en question par un utilisateur et de collecter des informations sur lui, notamment à des fins publicitaires.”1

Les cookies tiers permettent donc le suivi des internautes lors de leur parcours sur différents sites web. Ils ont un but publicitaire et marketing résidant notamment dans le ciblage et le retargeting de profils par rapport aux données récoltées. Mais les internautes ont-ils bien pris conscience de la récupération de leurs données ? 

La fin des cookies tiers

La fin des cookies tiers provient du besoin grandissant de transparence face à la recrudescence des données et leur utilisation massive. Les utilisateurs se méfient et des lois et règlements comme le RGPD deviennent une norme à respecter pour garantir les demandes de confidentialité. Les utilisateurs ne doivent pas être confus concernant l’exploitation de leurs données personnelles. Ils doivent pouvoir savoir clairement quelles données sont récupérées et surtout à quelles fins, chose difficile à savoir avec les cookies tiers.

D’un point de vue marketing, les cookies tiers peuvent permettre de récolter plus de données sur les personnes répondant à un profil souhaité mais leur précision et leur fiabilité sont parfois contestables2. On ne peut donc pas s’appuyer uniquement sur ces données pour avoir une bonne connaissance des personnes visées. Leur fin n’est donc pas une si mauvaise chose car elle permet de revenir vers l’essentiel : une communication client basée sur la confiance.

 

Le RGPD et la protection des données

La CNIL définit le RGPD comme une loi imposant un registre de traitement des données de personnes résidant dans l’Union européenne. Ce registre a notamment pour but d’avoir une visibilité sur l’utilisation de ces données, les entités ou personnes y ayant accès et la durée de conservation. 

Le RGPD met en avant le principe de responsabilité des entreprises vis-à-vis des données qu’elles collectent et leur façon de l’utiliser. Les personnes dont les données personnelles sont récoltées doivent donner un consentement explicite et avoir été informées des finalités de leur utilisation ainsi que de la durée de conservation. Ces personnes sont aussi libres de revenir sur leur consentement en prenant parti de leur droit d’accès, droit à la rectification, droit à l’oubli, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité, droit d’opposition et droit de ne pas faire l’objet d’une décision automatiqueSi vous souhaitez en savoir plus sur la définition du RGPD et la mise en conformité, vous pouvez télécharger notre guide gratuit.

Les enjeux entre RGPD et cookies tiers d’un point de vue marketing et relation client sont similaires. Les personnes dont les données personnelles permettant de les identifier sont exploitées doivent être explicitement informées de l’utilisation de leurs données et pouvoir la contrôler en ayant le choix de l’accepter ou non. 

Il existe un besoin de transparence et de respect de la vie privée pour pouvoir établir et maintenir des relations de confiance avec ses prospects ou clients.

 

Comment réagir à la fin des cookies tiers 

La fin des cookies tiers n’est pas un frein à la connaissance client. Au contraire, elle permet de recentrer sa relation avec ses prospects et clients. Alors que faire pour mieux connaître ses clients et enrichir ses données sans cookies tiers ? On fait un petit tour des options qui s’offrent à vous : 

 

Google Privacy Sandbox

Google a certes annoncé la fin des cookies tiers mais aussi l’arrivée de Privacy Sandbox dans la foulée. Il s’agit d’une série de propositions pour continuer à pouvoir suivre les utilisateurs dans leur parcours et les cibler par de la publicité mais sans cookies tiers ou autres mécanismes de suivi. Ce ciblage serait effectué avec une anonymisation des données3.

La Privacy Sandbox pourrait permettre une utilisation plus sûre et confidentielle des données mais il faudra voir les résultats dans la pratique.

 

L’utilisation de la first party 

Capitaliser sur ses données de first party reste une valeur sûre. Ce sont vos données propriétaires, déclaratives, partagées volontairement par vos clients ou prospects, par le biais d’une réponse à un formulaire par exemple. Ces données sont plus précises et démontrent clairement un intérêt de la part de la personne à laquelle elles appartiennent. 

Pour pouvoir utiliser ses données pour personnaliser les messages, il vous faut mettre en place un système de récolte permettant de centraliser et unifier toutes vos données en un même endroit. La Customer Data Platform est l’outil parfait pour ça. Vous aurez une vue unifiée de vos données et pourrez exploiter vos données dans des plans omnicanaux.  

 

L’utilisation de la Data Clean room 

Les Data Clean Rooms sont devenues une autre alternative pour pallier à la fin des cookies tiers. Elles permettent aux entreprises de collaborer et de partager des données de manière anonyme et sécurisée, tout en respectant les réglementations sur la protection des données, telles que le RGPD. Vous obtenez alors des données de second party. Pour en savoir plus sur les différents types de données, consultez notre infographie gratuitement.

 

Enrichissement avec des bases de données

Vous avez aussi la possibilité d’enrichir les profils de vos prospects ou clients grâce à la location de base de données. Notre base de données Profilia met par exemple à disposition des données récoltées auprès de partenaires sur 35 millions de consommateurs en France. Grâce aux éléments qu’elle fournit, vous pouvez avoir accès à des informations qui manquent à votre base propriétaire pour communiquer de manière plus personnalisée et pertinente avec les prospects ou clients. 

 

En conclusion, le besoin de transparence sur l’utilisation des données est désormais encadré par le RGPD. De ce besoin a découlé la fin des cookies tiers pour faire place à une nouvelle façon de cibler ses actions marketing et publicitaires. Il faut le voir comme une opportunité de prendre appui sur ses données propriétaires et de les élargir avec des initiatives comme l’enrichissement grâce à la location de base ou l’utilisation de Data Clean Rooms. De plus, la Privacy Box de Google sera sûrement une nouvelle façon d’utiliser le ciblage et retargeting tout en préservant davantage la vie privée des utilisateurs. 

 

Sources

1https://www.cnil.fr/fr/definition/cookie#:~:text=Les%20cookies%20%C2%AB%20tiers%20%C2%BB%20sont%20les,mais%20ils%20servent%20majoritairement%20%C3%A0

2https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-la-fin-des-cookies-tiers-signe-t-elle-la-fin-de-la-publicite-ciblee-1357628 

3https://developer.chrome.com/fr/docs/privacy-sandbox/overview/  



De la 0 à 3rd party data

Découvrez les différents types de données et des exemples d'usage

Télécharger l'infographie

La Révolution Data dans le Monde du Luxe et de la Beauté

D’ici 2025, près de 20% des ventes de produits de luxe se feront en ...

Lire la suite

B2B : comment générer plus de leads qualifiés ?

Plus de 60 % des transactions B2B débutent désormais en ligne¹. À ...

Lire la suite